Peugeot 308 : Voyage dans le temps qui connaît ses ancêtres

La génération de modèles de la « série 300 » est l’une des plus complètes de l’histoire de l’entreprise française et à l’occasion de l’arrivée de la Peugeot 308, il est temps de se souvenir de son passé avec un « flashback » sur ses ancêtres les plus importants .

Peugeot 106 Rallye : en avance sur son temps

L’histoire commence au début des années 1930, lorsque la société française lance la Peugeot 301. Ce modèle se décline en différentes carrosseries et sera vendu à 70 500 exemplaires de 1932 à 1936, avec un moteur de 1 465 ch sous le capot. puissance. Sa fin marque également le début du parcours commercial de la 302, qui sera vendue à 25 100 exemplaires jusqu’en 1938. Jusqu’à ce que la guerre éclate et que la production de cette série soit arrêtée.

Passons à 1969, où les Français présentent la 304, une voiture disponible en versions berline, coupé, cabriolet et break. C’est la génération qui a connu un grand succès commercial dans notre pays, alors que près de 1 200 000 unités ont été produites de 1969 à 1979. Vient ensuite la Peugeot 305, qui se distingue par sa suspension supérieure, puisqu’elle dispose d’une version indépendante sur l’essieu arrière, mais aussi par son design, fruit d’une collaboration avec Pininfarina. La production a atteint 1,6 unités en 1989 lorsqu’elle a été remplacée par la Peugeot 309.

En 309, elle est d’abord sortie en version 5 portes et deux ans plus tard, en 1987, elle est présentée en version 3 portes. La version 309 GTI avait un moteur 1,9 litre de 130 ch de la 205 GTI. La 309 GTI accélère de 0 à 100 km/h en 8 secondes et affiche une vitesse de pointe de 205 km/h.

En février 1993, la marque lance la Peugeot 306, modèle le plus vendu de sa catégorie et produite jusqu’en 2002, dans au moins 9 usines à travers le monde. Elle est disponible en versions 3 et 5 portes depuis 1993, tandis qu’une 4 portes et un joli cabriolet ont été ajoutés à la gamme en 1994. Conçue et construite par Pininfarina, cette dernière a été nommée plus belle décapotable de l’année au Salon international de l’automobile de Genève en 1994 et décapotable de l’année en 1998.

L’histoire se poursuit avec la Peugeot 307, sortie en 2001 et élue Voiture de l’Année en 2002. Il a été construit à plus de 3,5 millions d’unités dans le monde et à l’été 2003, il a été introduit dans un nouveau style de carrosserie, le Coupé Cabriolet. Avec son toit rigide rabattable et ses 4 sièges confortables, la 307 CC était l’un des cabriolets les plus spacieux de tous les temps. En 2007, la première génération de Peugeot 308 est arrivée et en 2013, la troisième a été présentée.

Les deux premières générations de la Peugeot 308 ont vendu 7 millions de voitures avant que la nouvelle PEUGEOT 308 ne fasse ses débuts. Fabriqué à l’usine de Mulhouse, il arbore le nouveau logo de l’entreprise, dévoilé en février 2021, présentant la nouvelle identité de la marque. Ce modèle fait partie des finalistes de l’élection Car of the Year 2022, dont les résultats seront annoncés fin février 2022.

Sharon Carpenter

"Ninja de la culture pop. Lecteur. Expert du café. Spécialiste de la bière hardcore. Troublemaker. Fier communicateur. Joueur en herbe. Fanatique de zombies. Introverti."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.