PPP de l’hôpital de Cascais attribué à Ribera Salud – Saude

Le partenariat public-privé (PPP) de l’hôpital de Cascais a été attribué au groupe espagnol Ribera Salud, ont annoncé mercredi les ministères des Finances et de la Santé dans une réponse conjointe à Lusa.

« A la suite de l’analyse et de l’évaluation effectuées par le jury de la procédure, les membres du gouvernement responsables des domaines des finances et de la santé ont procédé à l’attribution de la proposition de Ribera Salud en mai de cette année », ont confirmé le Département du Trésor et le Département de la Santé. , après qu’Eco ait annoncé la nouvelle.

Le français Vivalto Santé rejoint cette comparaison puisqu’il rachète Ribera Salud, qui gérera l’hôpital de Cascais. C’est au même moment qu’il a été annoncé qu’un accord avait été conclu sur l’acquisition de Lusíadas Saúde, qui dirigeait l’unité.

Le gouvernement explique qu’une fois la phase d’attribution terminée, la phase post-attribution est maintenant en cours, dans laquelle l’entrepreneur « présente les documents de qualification, donne une garantie, délivre les contrats de conception qui sont désormais inclus dans les annexes du contrat, ainsi que ainsi que comment former l’entreprise qui assumera le rôle d’entité de gestion de l’hôpital de Cascais ».

« Après les différentes démarches judiciaires, le contrat de gestion est signé et envoyé à la Cour des comptes », précise-t-il.

Le ministère des Finances et le ministère de la Santé estiment que la transmission du contrat de gestion pour pré-audit par la Cour des comptes, dernier acte avant l’entrée en vigueur du contrat, aura lieu dans la première quinzaine de septembre.

« La continuité des services cliniques à l’hôpital de Cascais sera toujours garantie », assure le gouvernement.

Le 13 février 2020, à la demande de BE et PCP, le Conseil des ministres a adopté une résolution prévoyant un nouveau PPP à l’hôpital de Cascais, et le ministre de la Santé, déjà en juillet 2020, a garanti lors d’une audition parlementaire demandée par BE et PCP que le recours à ce mécanisme de gestion n’était destiné qu’aux « situations de nécessité justifiée ».

Grupo Lusíadas Saúde, qui dirige cette unité de santé depuis 12 ans, a annoncé en mai qu’il ne participerait pas au nouvel appel d’offres pour le PPP de l’hôpital de Cascais, qu’il gère depuis 2009, arguant que les conditions présentées ne fournissent pas une garantie financière pérennité.

Victorine Pelletier

"Ninja des médias sociaux. Organisateur de longue date. Joueur incurable. Passionné de nourriture. Accro au café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.