Tetê envoie un prêt à Lyon et n’est plus autorisé à faire de profit

L’avenir de Tetê devrait rester à Lyon, en France. Après avoir signé avec le club français pendant trois mois, le milieu offensif ukrainien du Shakhtar Donetsk est bien parti pour rester avec le club. De nouveau en prêt. En raison de l’intérêt des équipes du Portugal et de l’Angleterre, l’ordre a été remis en question. La définition de l’avenir du joueur déborde sur Grêmio, le club formateur qui a un pourcentage de futurs transferts.

Cependant, les négociations n’activeront pas une clause dans le contrat entre Grêmio et Shakhtar, qui prévoit un pourcentage à l’équipe de Rio Grande do Sul.

À 22 ans, Tetê a quitté Grêmio en 2018 sans faire ses débuts dans l’équipe principale. Cette année, il a même négocié un retour au départ de la Serie B, mais a finalement signé avec Lyon.

Le nouveau prêt à l’équipe de France est basé sur le dernier règlement de la FIFA, qui a prolongé la période de départ des joueurs des équipes de Russie et d’Ukraine en raison du conflit qui a débuté en février.

En phase finale de la saison dernière, Tetê a disputé neuf matches avec le maillot lyonnais et marqué deux buts ? en plus de diviser cinq passes décisives. La bonne performance au sprint a plu aux leaders français, qui ont montré un intérêt à rester. Le Fico a été défini dès que la FIFA a publié les règles, permettant le nouveau prêt.

Tetê a un contrat avec le Shakhtar Donetsk jusqu’à fin 2023. Le prêt à Lyon court jusqu’au milieu de l’année prochaine. Cela signifie que le groupe expirera en France à la veille de la période pendant laquelle le milieu de terrain offensif peut signer un pré-contrat avec un autre club.

Les négociations des joueurs formés à la base de Grêmio ont déjà rapporté environ 5,5 millions de reais au trésor de l’équipe gaucho. Les chiffres pointent vers les déclencheurs contractuels d’Everton Cebolinha, maintenant avec Flamengo, et de Lincoln, engagé par Fenerbahçe.

Julienne Rose

"Défenseur indépendant d'Internet. Passionné de café extrême. Passionné de culture pop. Gourou de la cuisine générale."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.