TRE-SP rencontre les candidats pour signer l’engagement démocratique

Le président du Tribunal électoral régional de São Paulo (TRE-SP), le juge Paulo Galizia, a reçu ce matin (19) des représentants des partis politiques et des candidats au gouvernement de l’État de São Paulo, invités à signer l’Engagement pour la démocratie, à réduire les effets néfastes de la diffusion de la désinformation qui affecte la démocratie et la justice électorale.

Les candidats au poste de gouverneur Rodrigo Garcia, de la coalition de São Paulo pra Frente (PSDB et Fédération de la citoyenneté, Avante, MDB, Patriota, União, Podemos, PP et Solidariedade), Tarcísio de Freitas, de la coalition de São Paulo Pode Mais (républicains , PL , PSD, PTB, PSC et PMN), Altino de Melo Prazeres Júnior (PSTU), Antônio Jorge Filho (DC), Lúcia França (Députée de la Fédération Brésilienne de l’Espoir PT/PCdoB/PV), Vinícius Lazzer Poit (Novo ) , et les représentants Vivian Mendes (UP), Renan Lira da Silva (PCB).

« TRE a mis en place un programme contre la désinformation et nous avons plusieurs mesures en place pour surveiller les réseaux et avec les employés. Mais ce travail sans la participation des acteurs électoraux que sont les candidats, les câbles électoraux et les coreligionnaires serait inoffensif. J’attire donc l’attention de la société en général et des partis politiques pour qu’ils participent également à ce processus de lutte contre la désinformation, qui en fin de compte profite à tous, car nous aurons des élections plus pacifiques et pacifiques », a déclaré Galizia.

Selon le président du tribunal, avec l’accord signé, les candidats s’engagent à soutenir le processus électoral et le système de vote électronique du Brésil. « C’est une incitation à organiser des élections sans utiliser d’informations dont la véracité n’a pas été vérifiée et sans attaques sans preuves contre le système de vote électronique. C’est un compliment à notre système. »

Galizia a souligné que la surveillance est déjà en place tout au long du processus électoral et que la signature de ce mandat n’affecte ni ne change ce qui est déjà en vigueur dans la loi. « En prenant cet engagement, on s’attend à ce qu’ils se conforment à ce qui est dans la loi. Cet accord réglemente le respect de la loi électorale. Il a un effet symbolique très important en ce sens qu’il incite l’ensemble de la population, et pas seulement les candidats, à ne pas diffuser de fausses nouvelles », a-t-il souligné.

Godard Fabien

"Twitter Practitioner. Alcohol Nerd. Music Enthusiast. Travel Expert. Troublemaker. Certified Creator."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.