Zone franche garantie 70% de l’IRC de Madère – Économie

Le tourisme étant pratiquement gelé, les recettes fiscales des entreprises basées au Centre d’affaires international de Madère (CINM) ont augmenté, représentant 70% de l’IRC généré dans la région autonome.

La nouvelle est avancée par le public dans l’édition du vendredi 30 juillet, qui cite un rapport publié cette semaine par la Madeira Development Society (SDM).

Le concessionnaire de la zone franche estime le total des recettes fiscales des sociétés IBC à 108,19 millions d’euros. La valeur était comparable à celle de 2019.

De ce gâteau, 54,4 millions d’euros sont le résultat d’IRC, sur un total de 77,3 millions d’IRC collectés par Madère, soit une baisse de près de 40% par rapport à l’année précédente.

Ainsi, le poids des CRI collectés en Zone Libre est passé de 35,6% à près de la moitié.

L’accord mondial (également signé par le Portugal) pour créer un taux IRC d’au moins 15 % à l’échelle mondiale pourrait mettre la pression sur la zone de libre-échange de Madère, où les entreprises sont autorisées à payer un taux inférieur de 5 %.

Les experts fiscaux ont des doutes sur la manière dont le régime de la zone franche de Madère sera rendu compatible avec l’IRC minimum global, mais la société de gestion exclut toute conséquence car il sera mis de côté pour avoir un régime d’aides d’État.

Victorine Pelletier

"Ninja des médias sociaux. Organisateur de longue date. Joueur incurable. Passionné de nourriture. Accro au café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.