Anitta dit que Bolsonaro ne représente pas les Brésiliens à la télévision française

La chanteuse brésilienne Anitta a été invitée à parler de son nouvel album « Versions of me » dans le talk-show le plus regardé de la télévision française, Quotidien, sur TF1, vendredi soir (24). Dans l’émission, l’artiste a été interrogé sur le président Jair Bolsonaro (PL) et, sans mentionner son nom « pour avoir apporté une mauvaise énergie », il s’est empressé de dire qu’il « ne représente pas les Brésiliens ».

« Comment va Bolsonaro? » l’animateur de l’émission, Yann Barthès, a demandé dans un portugais parfait. Anitta, qui s’est exprimée pendant plus de dix minutes sur divers sujets, alternant français et portugais, a déclaré qu’elle ne prononçait pas son nom, qu’elle l’appelait Voldemort – en référence à la saga Harry Potter – « celui qu’il ne faut pas appeler « .

Barthès a insisté : « Mais puis-je le dire ? Anitta fit une grimace mécontente et répondit : « Si tu veux… ». « Seulement, pour moi, la politique est très importante et moi, en tant que célébrité, en tant que chanteur… le public fait toujours attention à ce que je dis. J’aime aussi transmettre ma pensée politique au public. » Je suis d’accord avec beaucoup de choses sur ce que fait ce président : je pense qu’il encourage le racisme, les préjugés et tout ce qui est mauvais », a-t-il déclaré.

« Les préjugés sont inacceptables à mon sens », a poursuivi le chanteur, qui a ensuite rappelé que Bolsonaro avait « un problème avec le président français Emmanuel Macron et la Première dame Brigitte Macron ». Yann Barthès a déclaré qu' »il n’était pas très élégant ». Anitta a inventé. rapidement clair : « Il ne représente en aucun cas les Brésiliens, nous sommes super respectueux », a-t-elle souligné.

Dans l’émission, Anitta, qui a été présentée comme « la superstar sud-américaine devenue superstar mondiale », a défendu la liberté des corps – tous les types de corps. Et dit qu’elle réalise ses vidéoclips, qui sont une extension de sa musique.

L’animateur Yann Barthès a présenté plusieurs clips de la chanteuse au programme, commentant notamment « Girl from Rio »: « C’est un peu fou pour nous français, un peu coincés, de voir l’incroyable relation entre les Brésiliens et les corps ». « Nous, les Brésiliens, sommes très libres. J’aime faire passer le message que nous pouvons faire ce que nous voulons : homme, femme… Il y a une culture où les hommes peuvent tout faire ; si les femmes font les mêmes choses que les hommes font les hommes, elles sont jugé, alors j’aime briser ce tabou », a répondu Anitta.

Anitta, qui a dit qu’elle admirait la culture française, a déclaré qu’elle avait commencé à apprendre la langue pendant son incarcération et qu’elle pensait que le français était une langue « très sexy ». Yann Barthès a répondu qu’il trouvait aussi la « langue brésilienne » sexy. La chanteuse a déclaré qu’elle avait commencé à étudier sur Instagram et à étudier avec ses millions de followers, pour apprendre ensemble la langue de Molière. La chanteuse a également déclaré que son film préféré « de la vie » est le français « Le fabuleux destin d’Amélie Poulain » de Jean-Pierre Jeunet (2001).

Le chanteur a également été interrogé sur Neymar et le PSG, en disant: « Je ne comprends pas le football, c’est vous qui devez me le dire. Si vous l’aimez, dites-le moi et je porterai le message au Brésil. »

Anitta entame une tournée européenne ce mois-ci avec des spectacles au Portugal, en France, en Italie et en Suisse entre autres – dont l’emblématique Montreaux Jazz Festival.

Godard Fabien

"Twitter Practitioner. Alcohol Nerd. Music Enthusiast. Travel Expert. Troublemaker. Certified Creator."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.