La première plate-forme numérique communautaire double pour la mise en réseau des hommes d’affaires chypriotes – CITIZEN

Le problème chypriote a peut-être pris fin pour beaucoup – du moins tel que nous le connaissons aujourd’hui – mais de nombreuses jeunes femmes et jeunes des deux côtés continuent de travailler ensemble dans différents domaines, affirmant que l’un est le problème politique et l’autre la coopération entre eux. Alors deux amis, Burak et Steven, ont décidé d’investir dans le partenariat en créant la première plateforme numérique bicommunautaire pour les réseaux d’hommes d’affaires chypriotes. L’objectif, rapporte Burak sur Politis.com.cy, est que les jeunes entrepreneurs et les personnes qui souhaitent s’impliquer dans l’innovation se réunissent et collaborent.

Qu’est-ce que CyprusInno ?

CyprusInno a été fondée en septembre 2016 et est depuis devenue une entreprise sociale primée travaillant à la création d’un écosystème commercial à l’échelle de l’île à Chypre grâce à une plate-forme hybride d’outils numériques et d’événements en direct. Avec la vision de créer une Chypre socialement et économiquement meilleure, CyprusInno s’engage à connecter les entrepreneurs à travers l’île et à leur fournir des outils qui les mèneront au succès.

Vous travaillez maintenant avec une autre organisation CYENS† Qu’est-ce que c’est exactement;

CYENS (anciennement RISE Ltd.) est né en 2018 d’un petit groupe d’employés, mais fin 2020 employait déjà 85 chercheurs et personnel de soutien. CYENS est le Centre de recherche d’excellence et d’innovation dans les technologies de l’information et de la communication et se concentre sur les médias interactifs, les systèmes intelligents et les technologies émergentes tout en intégrant la recherche universitaire et les innovations technologiques commercialisables pour assurer un développement économiquement viable et durable de Chypre. Le financement de CYENS provient principalement de deux sources : a) le programme de recherche et d’innovation Horizon 2020 de l’Union européenne et du gouvernement de la République de Chypre par l’intermédiaire du ministère de la Recherche, de l’Innovation et de la Politique numérique.

Vous êtes l’un des co-fondateurs de CyprusInno et un partenaire de CYENS. Quels sont exactement les objectifs ?

Tout d’abord, en tant que l’un des co-fondateurs de CyprusInno, le travail quotidien consiste à créer en permanence des programmes et des opportunités pour les entrepreneurs de toute l’île afin de les aider à se connecter, collaborer et grandir avec la vision ultime qui n’est rien de plus que d’encourager la coopération à travers l’Ile. De plus, en tant que responsable de la communauté de l’entrepreneuriat à CYENS, mon rôle est de guider, gérer et assurer la mise en œuvre d’un programme complet d’activités de développement de l’entrepreneuriat ciblant un large éventail de publics à travers l’île, avec pour objectif principal de développer la recherche, le développement technologique. et capacité d’innovation (RTDI).

Comment se passe votre collaboration et comment avez-vous connu Steven ?

À la mi-2016, nous avons contacté Steven Stavrou sur Internet après avoir lu un article sur moi lançant la première communauté de startups en ligne dans le nord. Nous avons ensuite échangé des e-mails et réalisant que nous explorions tous les deux une idée similaire pour soutenir et promouvoir les entreprises intercommunautaires avec la même vision, les e-mails se sont transformés en sessions Skype fréquentes jusqu’à ce que nous ouvrions CyprusInno.com en septembre 2016. créé et lancé. nous avons développé la plate-forme en travaillant d’abord ensemble virtuellement et nous nous sommes finalement rencontrés en personne pour la première fois dans notre propre Inter-Communal Business Mixer en décembre 2016, qui était également le premier événement Dead Zone de CyprusInno sous les auspices des Nations Unies.

Vous étiez récemment en France pour représenter Chypre. Que s’est-il passé d’autre là-bas et à quelle occasion ?

A l’occasion de l’accession à la présidence du Conseil de l’UE par la France, le « Forum des Mondes Méditerranéens » a été organisé par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, à l’initiative du président de la République française Emmanuel Macron, du 7 au 8 février. Il a réuni des acteurs de la société civile des pays méditerranéens qui ont soumis des propositions et développé leurs idées de projets dans six domaines clés : environnement, économie, éducation, culture de l’intégration et action territoriale. La sélection des participants à ce forum a été faite par l’Institut français de Chypre et 200 personnes impliquées auprès du public de leur pays ont essayé de soumettre des idées et des solutions aux problèmes posés dans les catégories ci-dessus que j’ai mentionnées.

Un chargeur pour tout : quand le lourd serre-câble dans l’UE sera-t-il résolu ?

Des chasseurs de typhons sur des bases britanniques au Cap en raison de la crise ukrainienne [ΒΙΝΤΕΟ]

Madeline Favre

"Maven du bacon indépendant. Étudiant. Fan extrême de la culture pop. Joueur amateur. Organisateur. Praticien de Twitter."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.