Appels rejetés par les personnes accusées de complot en vue d’assassiner le président malgache

O Le tribunal « rejette l’appel », a déclaré le président du tribunal, cité par l’Agence France-Presse.

Paul Rafanoharana, ancien conseiller franco-malgache du chef de l’Etat, et Philippe François, ancien colonel d’affaires de l’armée française, ont été arrêtés en juillet 2021.

En décembre, ils ont été condamnés respectivement à 20 et 10 ans de travaux forcés pour tentative de coup d’État et complot en vue d’assassiner le chef de l’État, Andry Rajoelina, dans une opération intitulée « Apollo 21 ».

Paul Rafanoharana était considéré comme le cerveau du complot et tout au long du processus a admis l’existence d’une lettre réclamant une importante somme d’argent pour « garantir le renversement du gouvernement ».

Philippe François a été inculpé de complicité de recel des activités illégales du projet « Apollo 21 » par l’intermédiaire d’une société écran.

Après le rejet de l’appel, les avocats ont informé l’agence de presse qu’ils enquêteraient sur les possibilités d’extradition de leurs clients vers la France.

« Mais cela nécessite la reconnaissance du verdict malgache et donc la reconnaissance qu’une tentative de coup d’Etat a eu lieu », a expliqué l’un des avocats.

L’association qui soutient Philippe François dans un communiqué a appelé le gouvernement français à le protéger et demandé son retour en France.

Vingt personnes ont été jugées dans le cadre de ce procès.

Lire aussi : Un incendie provoqué par des hommes armés fait au moins 32 morts à Madagascar

Soyez toujours le premier informé.
Choix du consommateur pour la sixième année consécutive et prix cinq étoiles pour la presse en ligne.
Téléchargez notre application gratuite.

Télécharger l'AppleStore

Victorine Pelletier

"Ninja des médias sociaux. Organisateur de longue date. Joueur incurable. Passionné de nourriture. Accro au café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.