Armao « Vers une pleine reconnaissance européenne de l’insularité » – BlogSicilia

PALERMO (ITALPRESS) – La résolution « Îles et politique de cohésion : situation actuelle et défis futurs » a été approuvée par la commission du développement régional (REGI) du Parlement européen, rapporteur du député français Younous Omarjee, qui préside la résolution, et le sera soumis au vote en plénière lors de la prochaine session plénière en juin. Il y a quelques jours à peine, le président Omarjee a participé à une discussion au bureau de la région sicilienne à Rome avec des responsables gouvernementaux, des parlementaires et des experts italiens sur les questions d’insularité rejetées dans la proposition de résolution européenne.
« A l’Honorable Younous Omarjee, les compliments de la Sicile et de toutes les régions insulaires d’Europe pour l’adoption par la Commission sous sa direction de la résolution sur les îles, le projet de résolution renforce la centralité politique assumée par l’état d’insularité, permettant une un nouveau pas en avant vers la confirmation au niveau européen, conformément à la reconnaissance dans la Constitution en cours d’achèvement en Italie ». Il en va de même pour le vice-président et conseiller régional pour l’économie, Gaetano Armao, qui préside l’intergroupe des îles européennes au sein du Comité européen des régions.
Les députés européens membres de la commission du développement régional, dont la résolution a été adoptée à une large majorité (39 voix pour, 1 contre), exhortent la Commission européenne à lancer un programme européen spécifique et un « Pacte pour les îles » pour proposer que promouvoir la croissance, l’habitabilité, l’innovation, le tourisme, la biodiversité et réduire la fracture économique entre les régions continentales et insulaires. La résolution recueille ainsi bon nombre des demandes sur les formes de rééquilibrage et de mesures compensatoires développées par le Comité européen des régions ces dernières années.
Les députés de la commission du développement régional ont également proposé à la Commission d’établir « l’Année européenne des îles » pour 2024, car ils estiment qu’elle doit préserver et promouvoir l’identité culturelle et linguistique des îles européennes sous certaines formes.
Les régions insulaires d’Europe comptent une population de plus de 20 millions d’habitants, répartis sur quelque 2 400 îles appartenant à 13 États membres, représentant 4,6 % de la population totale de l’UE. L’Italie est le pays qui compte le plus grand nombre de citoyens insulaires en Europe, près de 7 millions. En plus d’aborder les questions de fracture économique, sociale et territoriale, d’égalisation des infrastructures, de continuité territoriale, de fardeau de développement, les îles européennes sont également à l’avant-garde de la lutte contre le changement climatique entraînant la montée des eaux, la désertification et les catastrophes naturelles sont plus fréquentes. Un accompagnement spécifique sur ces enjeux est désormais nécessaire pour rendre les îles plus résilientes face au changement climatique.

(Crédit photo : Agenziafotogramma.it)

(ITALPRESS).

Sharon Carpenter

"Ninja de la culture pop. Lecteur. Expert du café. Spécialiste de la bière hardcore. Troublemaker. Fier communicateur. Joueur en herbe. Fanatique de zombies. Introverti."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.