Capixaba qui a disparu en France a été transporté à l’hôpital et sorti avec son téléphone portable éteint ; la famille toujours pas de nouvelles

Photo: Pedro Henrique de Amorim
Le garçon a déménagé en Irlande il y a environ 2 mois

la famille de l’élève Robson Amorim de Freitas, 32 ans, porté disparu en Europe depuis dimanche dernier (23) a été informé qu’il avait été emmené dans un hôpital de la ville par la police de l’aéroport Charles de Gaulle à Paris, en France, où il avait été vu pour la dernière fois.

Le garçon a passé la nuit sur les lieux et a été relâché le matin du 24, avec son passeport et son téléphone portable, mais la batterie de l’appareil était déchargée.

Pour aider la famille à retrouver le garçon ce samedi (29) des gens sympathiques résidant à Paris, de nationalités différentes, sont mettre des affiches dans les rues de la ville avec des photos d’étudiants et des numéros de téléphone.

Le garçon a déménagé en Irlande il y a environ 2 mois et avait l’intention d’étudier l’anglais dans ce pays européen pendant un an.

Selon des proches, le jeune homme avait déjà des problèmes de syndrome de panique au Brésil, mais il suivait un traitement et allait bien jusqu’à il y a 2 semaines. Le frère a dit au feuille de victoire que Robson a montré des signes de rechute ces dernières semaines.

Avec cela, l’étudiant a décidé qu’il serait préférable de retourner au Brésil. Dimanche, la dernière fois que les membres de la famille ont pu parler à Robson, le garçon a dit qu’il chercherait un traitement psychiatrique.

Solidarité

L’information selon laquelle Robson a été emmené de l’aéroport Charles de Gaulle à un hôpital a été obtenue avec l’aide d’un avocat français, qui ont sympathisé avec l’entreprise et, même sans être embauchés par la familles’est rendu à la police et à l’aéroport pour obtenir des détails et a contacté la famille.

« Les gens sont très favorables à notre recherche. Des Brésiliens vivant en Europe, des Brésiliens nationalisés en France, des Italiens, des Argentins, des Espagnols et des personnes de diverses autres nationalités essaient de le retrouver volontairement », a déclaré la sœur de Robson, avocate Cyntia de Freitas Amorim Silotti.

Cyntia a déclaré qu’elle avait appelé le consulat brésilien pour lui fournir l’information et que l’agence avait demandé à l’avocat français de confirmer l’information.L’information a été confirmée, mais Robson n’a pas encore été retrouvé.

rapport de police

En plus de l’avocat, Cyntia a précisé qu’une autre femme, également française, s’est montrée solidaire et a signalé la disparition de l’étudiante à la police parisienne. « Nous n’avions pas encore réussi à le faire et une personne qui ne nous connaît pas depuis la France nous aide. »

Et ce samedi (29), des habitants de Paris, de différentes nationalités, accrochent des affiches dans les rues de la ville avec des photos de l’étudiant et les numéros de téléphone des personnes de contact.

« Nous recevons des vidéos de ce soutien. Les affiches sont collées dans la rue, dans le métro, à l’aéroport. Nous sommes très reconnaissants et nous n’arrêterons pas tant qu’il ne se sera pas présenté », a déclaré Cyntia.

Malgré tant de solidarité, elle a dit que malheureusement la famille a également reçu des blagues de personnes qui prétendaient être avec lui, mais ce n’est pas vrai.

« Nous appelons les autorités à nous aider à retrouver mon frère », a-t-elle supplié.

Le consulat du Brésil confirme la disparition d’Espírito Santo à Paris

Le consulat général du Brésil à Paris a confirmé à l’Agência Efe qu’il « apporte tout le soutien nécessaire » à la famille de l’élève capixaba. Les informations proviennent de Portal R7.

Les porte-parole du consulat ont déclaré être en contact avec la famille de Robson depuis le 24 janvier et « prendre toutes les dispositions possibles avec les autorités françaises ».

Dans certaines déclarations à la presse et sur les réseaux sociaux, la famille de l’étudiant a déclaré qu’il souffrait d’une maladie psychiatrique et vivait en Irlande, où il travaillait et étudiait. Là, il aurait fait une dépression psychotique et aurait embarqué pour la capitale française.

Convaincu par sa famille, il ferait le voyage de Paris au Brésil, mais il aurait renoncé à l’embarquement à l’aéroport après une crise de peur, et n’a pas été retrouvé depuis.

*Avec les informations de Portal R7

Louvel Lucas

"Praticien de la bière primé. Étudiant sympathique. Communicateur passionné. Fanatique de l'alcool."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.