Condamnés par la justice, les accusés avaient un groupe de discussion appelé « Football » pour planifier des crimes au Pará | Pour

Cinq personnes ont été condamnées mardi (12) par la justice du Pará pour organisation criminelle.

Selon le verdict, les accusés Charles França Vieira Batista, Daniel dos Santos Sousa, Mateus Santos da Silva, Rairon de Araújo Dias et Wesley de Alcântara font partie du sommet de l’une des plus grandes factions criminelles opérant au Brésil

Cinq membres de faction condamnés à 22 ans à Pará

Selon les enquêtes, le groupe est responsable de plusieurs crimes au Pará.

Le tribunal a déclaré que les prévenus avaient un groupe sur une application de messagerie instantanée appelée « football », mais que celle-ci « n’était pas liée au sport, mais servait à organisation de crimes commis par l’organisation qui faisait partie du Commandement rouge ».

La justice les a informés qu’ils avaient été inculpés par le Groupe d’action spécial de lutte contre le crime organisé (Gaeco), du ministère public du Pará, avec le soutien de la police civile.

Les juges du tribunal de lutte contre le crime organisé du Pará ont prononcé une peine de 22 ans dans un régime initialement fermé, sans droit pour l’accusé de faire appel en toute liberté.

La peine est maximale et est déterminée par la loi 12.850/2013, qui traite des organisations criminelles.

Lisez les nouvelles les plus importantes de l’État sur g1 para

VIDÉOS : regardez toutes les actualités du Pará

Julienne Rose

"Défenseur indépendant d'Internet. Passionné de café extrême. Passionné de culture pop. Gourou de la cuisine générale."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.