Eurostat confirme une inflation de 8,6% dans la zone euro. L’UE approche les 10% – Finances publiques

L’inflation de la zone euro a atteint 8,6% en juin, a confirmé mardi Eurostat. Dans l’Union européenne, la variation globale des prix est proche des deux chiffres et s’élève à 9,6 %.

Pour tous les pays de la monnaie unique, il s’agit de la valeur la plus élevée depuis l’introduction de l’euro, ce qui met encore plus de pression sur la Banque centrale européenne sur la hausse des taux prévue pour la réunion de jeudi prochain, et il est déjà question d’une augmentation au-dessus de la valeur initiale indiqué (de 50 points de base au lieu de 25).

Les prix de l’énergie ont de nouveau été le moteur de la hausse, surtout après l’invasion russe de l’Ukraine. « En juin, le principal contributeur à l’inflation annuelle de la zone euro est venu de l’énergie (+4,19 pp), suivi de l’alimentation, alcool et tabac (+1,88 pp), des services (+1,42 pp) pp) et des biens industriels hors énergie ( +1,15 pp) », précisions de l’Office statistique de l’Union européenne.

Il existe des différences majeures lorsque l’on compare les États membres. « Les chiffres annuels les plus bas ont été enregistrés à Malte (6,1 %), en France (6,5 %) et en Finlande (8,1 %). Les chiffres annuels les plus élevés ont été enregistrés en Estonie (22,0 %), en Lituanie (20,5 %) et en Lettonie (19,2 %). %). ) », révèle Eurostat. Par rapport à mai, l’inflation annuelle a diminué dans deux États membres et augmenté dans 25 États membres.

En juin, le Portugal a présenté un taux d’inflation, mesuré par l’indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH), de 9 %, supérieur à la moyenne de la zone euro de 8,6 %.

(Actualité mise à jour à 10h40)

Victorine Pelletier

"Ninja des médias sociaux. Organisateur de longue date. Joueur incurable. Passionné de nourriture. Accro au café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.