La France veut signer un accord de coopération renforcée avec l’Espagne – International

La France a l’intention de signer un traité de coopération bilatérale plus étroite avec l’Espagne, sur le même modèle que le « Quirinal » récemment signé avec l’Italie, a annoncé le Premier ministre français Jean Castex ce vendredi 10 à Madrid.

« Ils ont vu que la France et l’Italie ont récemment signé, après un travail très minutieux, le traité du Quirinal, un accord bilatéral très ambitieux. J’ai confirmé au président du gouvernement espagnol que nous avons clairement le même objectif – et qu’il le partage. – avec l’Espagne. » a déclaré Castex dans un discours aux membres de la communauté française dans la capitale espagnole.

« Nous comptons sur de nombreuses associations avec l’Espagne », a poursuivi le chef de cabinet français, rencontrant dans la matinée le président du gouvernement espagnol, Pedro Snchez.

« Nous avons également discuté » avec le président Snchez « de plusieurs questions bilatérales, notamment la question de la gestion des flux migratoires, tant aux frontières extérieures de l’Espagne qu’aux frontières qui unissent nos pays », a expliqué Castex.

Le traité du Quirinal a été signé à Rome fin novembre par le président français Emmanuel Macron et le Premier ministre italien Mario Draghi.

Réalisé dans un contexte de transition en Europe, avec le départ du pouvoir de la chancelière allemande Angela Merkel, il envisage le renforcement de la coopération dans le domaine de la diplomatie et de la défense, en termes de transitions numériques, environnementales, culturelles et éducatives, de coopération économique, industrielle et l’espace.

Les services du Premier ministre français ont également annoncé vendredi la création d’une commission bilatérale franco-espagnole dédiée à l’organisation d’événements culturels commémorant le 50e anniversaire de la mort du peintre Pablo Picasso, en 2023.

Dans une interview au journal El Pas, Castex a mis en garde contre la montée de l’extrême droite, qui l’inquiète. « Nous ferons tout notre possible pour combattre l’extrême droite (…) La France ne l’est pas », a déclaré Castex. « Nous le combattrons coûte que coûte », a-t-il ajouté, sans nommer les candidats de cette tendance politique à la présidentielle de 2022, Eric Zemmour et Marine Le Pen.

Godard Fabien

"Twitter Practitioner. Alcohol Nerd. Music Enthusiast. Travel Expert. Troublemaker. Certified Creator."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *