Le Brésil bat le Canada et se qualifie pour la Volleyball Nations League – 07/07/2022

Les mathématiques ne font plus sortir le Brésil de la finale de la Ligue des Nations, à Bologne, en Italie. Ce jeudi (7), à Osaka, au Japon, le Squad a battu le Canada 3 sets à 0, en partie 25-18, 25-19 et 25-16.

GALERIE
> Comprendre tout le conflit entre Luva de Pedreiro et l’homme d’affaires Allan Jesus

Avec ce résultat, l’équipe brésilienne remporte sept triomphes en dix matches, ajoutant 21 points. La Slovénie, qui occupe la neuvième place, peut obtenir le même nombre de victoires et de points si elle bat la Bulgarie, l’Iran et la Pologne 3 à 0. De plus, ils doivent espérer que le Brésil perde le Japon et la France 3 à 0. Si tout cela se produit, l’équipe iranienne sera en lock-out.

Sous les yeux des Canadiens, la Seleção est entrée sur le terrain avec un maximum de force. Le rival a déjà surpris et a laissé certains de ses noms les plus importants sur le banc, comme Maar et Sclater. Sans eux, le Canada a perdu son potentiel offensif et n’a eu peur qu’au deuxième set, lorsqu’il s’est agi d’ouvrir une avance de quatre points.

Le virage vert-jaune est venu avec la grande collaboration d’Isac pour le service. Dans le jeu, il y avait trois as du support réseau. Les renforts de Civitanova ont été bien activés en attaque, ajoutant sept points supplémentaires dans la base.

Le meilleur buteur brésilien a été Leal, avec 15 coups sûrs et beaucoup d’utilisation offensive (68%). Bruninho a également été remarquable, dont la distribution a permis à deux autres athlètes d’atteindre des points à deux chiffres : Darlan (12) et Flávio (10).

En revanche, Lucarelli n’a eu aucun protagonisme offensif et a terminé les quatre sets avec seulement quatre points, tous en attaque. Du côté canadien, Hofer a terminé le match avec 13.

Pour boucler son entrée dans la phase qualificative, le Brésil a deux carrières devant lui : la France, vendredi (8) prochain à 3h40 et le Japon, propriétaire de la maison, dimanche (10) à 7h10.

Sharon Carpenter

"Ninja de la culture pop. Lecteur. Expert du café. Spécialiste de la bière hardcore. Troublemaker. Fier communicateur. Joueur en herbe. Fanatique de zombies. Introverti."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.