« Le pire est à venir », prédit Macron après sa rencontre avec Poutine

O Le président français Emmanuel Macrona conclu que « le pire est encore à venir » dans le conflit en Ukraine, après une conversation téléphonique avec le président russe Vladimir Poutine, qui a exprimé sa détermination à poursuivre l’offensive et affirmé qu’il pouvait « prendre le contrôle » du monde entier. pays.

Dans une conversation qui a duré une heure et demie, Poutine a déclaré à Macron que l’opération russe « se déroulait comme prévu » et qu’elle pourrait « s’intensifier » si les Ukrainiens n’en acceptaient pas les termes, a-t-il affirmé jeudi (3). Bureau du Président.

« La prédiction du président » [Macron] c’est que le pire est à venir, à cause de ce que lui a dit le président Poutine », a expliqué un assistant au président français, qui a préféré garder l’anonymat.


Le palais de l’Élysée, résidence de la présidence française, a déclaré que l’initiative de la conversation téléphonique entre les deux dirigeants (la troisième depuis le début de l’invasion, le 24 février) était Poutinequi voulait « informer » Macron de la situation et des intentions, dans le cadre d’un véritable dialogue » entre ces dirigeants.

Macron a répondu aux accusations de Poutine sur l’Ukraine en affirmant qu' »il a commis une grave erreur avec le régime ukrainien », qu' »il n’est pas un nazi ». Selon l’Elysée, le président français lui aurait dit : « Vous inventez des histoires, vous cherchez des prétextes ».

« Cet entretien a permis de revenir sur les divergences, de dire la vérité au président Poutine », mais aussi, « malheureusement », de confirmer « sa détermination à poursuivre l’opération militaire jusqu’au bout ».


« Les Ukrainiens se battent avec courage. Rien n’est garanti, mais le rapport des forces est très déséquilibré », a déclaré l’Elysée, pointant le « pessimisme » de Macron à l’issue de la discussion.

Le président français a réitéré son intention de « renforcer les sanctions contre la Russie » car c’est « un outil très puissant, comme en témoigne la chute du rouble ».


Louvel Lucas

"Praticien de la bière primé. Étudiant sympathique. Communicateur passionné. Fanatique de l'alcool."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.