« Le sexe est le principal responsable de la transmission »

Madrid – Le Centre européen de contrôle et de prévention des maladies (ECDC) a enregistré à ce jour 85 cas de monkeypox dans huit pays européens : Belgique, France, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Portugal, Espagne et Suède. Par le biais d’un communiqué, l’instance européenne assure que le monkeypox « ne se transmet pas facilement entre les personnes ». La transmission de personne à personne se produit par contact étroit avec du matériel infectieux provenant de lésions cutanées d’une personne infectée, par des gouttelettes respiratoires lors d’un contact face à face prolongé et par des fomites.

Cependant, ils désignent le sexe comme la principale cause de transmission : « La prévalence des cas de monkeypox diagnostiqués chez les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes et la nature des lésions qui surviennent dans certains cas suggèrent que la transmission s’est produite lors des rapports sexuels.

symptômes bénins Selon l’évaluation épidémiologique de l’ECDC, la probabilité de propagation du monkeypox chez les personnes ayant plusieurs partenaires sexuels est considérée comme « élevée ». Alors que la plupart des cas dans les épidémies actuelles ont été associés à des symptômes bénins, le virus monkeypox peut provoquer une maladie grave dans certaines populations (jeunes enfants, femmes enceintes, personnes immunodéprimées).

« Je suis préoccupé par le nombre croissant de cas signalés de monkeypox dans l’UE et dans le monde. Nous surveillons de près la situation et, bien que la probabilité de propagation à la population générale soit actuellement faible, la situation évolue. Nous devons tous rester vigilant, veiller à ce qu’il y ait une capacité adéquate de recherche des contacts et de diagnostic, et veiller à ce que nous disposions des vaccins, des antiviraux et des équipements de protection individuelle nécessaires pour les professionnels de la santé. » Commissaire européenne à la santé et à la sécurité alimentaire, Stella Kyriakides.

Philbert Favager

"Analyste. Pionnier du Web. Accro à la bière. Adepte des réseaux sociaux. Communicateur. Passionné de voyages au charme subtil."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.