Un nouveau modèle de compétitions interclubs unit l’Europe du roller hockey

La refonte des compétitions de clubs World Skate Europe (WSE) a apporté un nouveau nom à la Ligue européenne, qui deviendra la Ligue des champions, et un nouveau format de compétition, avec deux phases à élimination directe avant la phase de groupes et une finale à huit.

Le président du comité technique de la Fédération européenne de roller hockey (World Skate Europe), Orlando Panza, a jugé aujourd’hui le nouveau modèle de compétition « plus inclusif » et « capable de réunifier l’Europe » dans le sport.

La refonte des compétitions de clubs World Skate Europe (WSE) a apporté un nouveau nom à la Ligue européenne, qui deviendra la Ligue des champions, et un nouveau format de compétition, avec deux phases à élimination directe avant la phase de groupes et une finale à huit.

« L’objectif est d’avoir une ligue plus inclusive qui peut apporter des matchs de haute qualité dans des endroits qui n’ont normalement pas cette qualité et une plus grande liste dans les phases finales », a déclaré Orlando Panza dans des déclarations à l’agence Lusa.

Orlando Panza a déclaré que la reformulation « a un retour globalement positif et transversal aux différents pays », l’amenant à réfléchir au retour des principaux emblèmes absents de la dernière édition de la Ligue européenne.

« Je n’ai pas encore les inscriptions. [que decorrem até 15 de julho]mais d’après ce que j’ai dit aux différentes fédérations, je pense que oui », a ajouté le chef du comité technique de la WSE et également président du Conseil des arbitres de la Fédération portugaise de patinage.

La Ligue européenne 2021/22, remportée par Trissino, disputée en finale contre l’AD Valongo (4-4, 3-1 gp), a enregistré l’absence du Sporting, du FC Porto, d’Oliveirense, de Benfica et d’Óquei de Barcelos (Portugal), Noia , FC Barcelone, ​​​​​​Liceo da Coruña, Réus en Caldes (Espagne), SCRA Saint-Omer (France) et Forte dei Marmi (Italie).

La Ligue des champions est désormais ouverte à 34 clubs et la phase régulière est disputée par 16 équipes, huit issues de la phase de qualification et huit têtes de série directes, dont trois portugaises, réparties en quatre groupes.

La WSE Cup gardera le même nom mais subira des modifications mineures dans sa tenue de compétition car elle intégrera des équipes qui ont été éliminées de la Ligue des champions, un peu comme ce qui se passe dans les compétitions européennes de l’UEFA.

Dans le secteur féminin, la Coupe de la Ligue prend également le nom de Ligue des champions, se disputant 16 emblèmes, et le principal changement est l’instauration d’une participation par quota terrestre, cinq pour l’Espagne, trois pour le Portugal et deux pour chacune des fédérations d’Italie. , France, Suisse et Allemagne.

Ce changement, selon Orlando Panza, vise à essayer de rapprocher le secteur féminin, qui accuse un retard, vers le secteur masculin, afin qu’il y ait à l’avenir deux compétitions égales.

Orlando Panza a souligné que la reformulation du format compétitif des événements WSE « a été conçue comme un modèle intégrateur capable de réunir l’Europe du roller hockey ».

« Je pense qu’avec de nombreuses différences entre les différents pays, un modèle équilibré a été atteint qui sera en mesure d’atteindre cet objectif », a conclu le président du comité technique WSE.

Sharon Carpenter

"Ninja de la culture pop. Lecteur. Expert du café. Spécialiste de la bière hardcore. Troublemaker. Fier communicateur. Joueur en herbe. Fanatique de zombies. Introverti."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.