Vidéoconférence sur l’Ukraine – Joe Biden et ses alliés de l’UE appellent la Russie à atténuer l’escalade

Légende:

Emmanuel Macron veut proposer une méthode de désescalade à Vladimir Poutine lors du prochain meeting. Poutine répondra-t-il à cela ?

Reuter

Il n’y a pas encore de date fixée pour l’entretien. Les cercles de l’Elysée ont déclaré qu’il devrait y avoir une discussion entre les présidents français et russe dans les prochains jours. Selon le Kremlin, cette réunion devrait avoir lieu jusqu’à la fin de la semaine.

Macron estime qu’il y a encore de la place pour la diplomatie et pour désamorcer le conflit. Dans le même temps, cependant, il a tenu à préciser que les actions militaires russes contre l’Ukraine auraient des conséquences très graves.

La désescalade de différentes manières

Selon les milieux de l’Elysée, une escalade côté russe pourrait avoir lieu de plusieurs manières. Par exemple, ce serait bon signe si des mesures humanitaires étaient négociées et si les séparatistes pro-Kremlin étaient encouragés à négocier le statut du Donbass avec l’Ukraine.

De même, une présence militaire réduite ou une annonce publique de leurs intentions par les autorités russes pourraient atténuer la situation.

Enfin, la France peut aussi imaginer la modération comme un signe de désescalade, c’est-à-dire l’absence d’attaques de hackers.

Différentes formes de dialogue

La France s’appuie sur diverses formes de dialogue pour résoudre le conflit. Et Schulz et Macron veulent en discuter en réunion mardi soir et parler aussi des mesures à prendre en cas d’escalade.

Mercredi à Paris, des entretiens au niveau chancelier sont prévus en Normandie, c’est-à-dire avec des représentants de la Russie, de l’Ukraine, de la France et de l’Allemagne.

Médiation depuis 2014

La France et l’Allemagne assurent la médiation dans le conflit en cours depuis 2014. Cependant, le plan de paix convenu à Minsk en 2015 a été abandonné. Plus de 14 000 personnes ont été tuées dans des affrontements entre les forces gouvernementales ukrainiennes et les séparatistes pro-Kremlin dans la région ukrainienne du Donbass, selon les estimations de l’ONU.

Godard Fabien

"Praticien de Twitter. Nerd de l'alcool. Passionné de musique. Expert en voyages. Troublemaker. Créateur certifié."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.