Bolsonaro assiste à l’inauguration du vice-consulat à Orlando, en Floride | Politique

Le président Jair Bolsonaro (PL) a participé ce samedi (11) à l’inauguration du vice-consulat du Brésil à Orlando, une ville américaine de l’État de Floride.

Outre Bolsonaro, le président de la Chambre des députés, Arthur Lira (PP-AL), et les ministres des Affaires étrangères, Carlos França, et de la Justice et de la Sécurité publique, Anderson Torres, ont également pris part à la cérémonie.

Orlando est la destination finale de Bolsonaro lors d’un voyage aux États-Unis. Le président s’est rendu à Los Angeles, où il a assisté au Sommet des Amériques et rencontré le président américain Joe Biden.

Lors de la cérémonie, alors qu’il se dirigeait vers le micro pour prendre la parole, Bolsonaro a perdu l’équilibre et a dû s’appuyer sur le ministre Carlos França.

Bolsonaro perd l’équilibre lors d’une cérémonie à Orlando, aux États-Unis. — Photo : Diffusion depuis le Palais du Planalto

Lors de son discours, le président a souligné l’importance de l’endroit pour servir les Brésiliens vivant à Orlando. Selon Bolsonaro, le vice-consulat devrait recevoir des urnes pour les élections d’octobre.

Bolsonaro a également déclaré qu’il avait demandé au secrétaire d’État Carlos França de renforcer le personnel du département d’État au service des Brésiliens en Floride.

« Voici un portrait du segment sain du peuple brésilien qui cherche des opportunités, qu’il ne peut pas obtenir dans son pays, ou qui accompagne des proches », a déclaré le président.

Toujours à Orlando, le président a assisté à un événement avec la communauté brésilienne de l’Église évangélique Lagoinha. Bolsonaro a déclaré aux fidèles qu' »une lutte du bien contre le mal se déroule dans de nombreux pays ».

Le président a répété plusieurs de ses discours politiques qu’il est contre l’avortement et la légalisation des drogues et qu’il est en faveur de l’armement de la population.

Tour à moto avec des supporters

En quittant l’église, Bolsonaro a participé à une balade à moto avec des supporters dans les rues d’Orlando. Contrairement à ce qu’il a fait à d’autres occasions au Brésil, le président a utilisé un casque à moto.

Avant l’arrivée de Bolsonaro, le blogueur Allan dos Santos a donné une performance en direct à l’endroit où les bolsonaristes se sont rencontrés. Il est en fuite depuis octobre dernier, lorsque le ministre Alexandre de Moraes a ordonné sa détention préventive. Allan fait l’objet de deux enquêtes à la STF, l’une pour menaces contre des ministres de justice et diffusion de faux contenus sur Internet, et l’autre pour financement d’actes antidémocratiques.

Allan serait entré aux États-Unis en juillet, avec un visa touristique qui a expiré depuis février.

Bolsonaro s’est entretenu avec des journalistes dans la matinée. Il est revenu pour commenter les recherches du journaliste britannique Dom Phillips et du brésilien Bruno Pereira, disparus en Amazonie.

« Les deux ont disparu, les enquêtes sont bien avancées, de nombreux indices pourraient conduire à ce qui est arrivé au citoyen du Royaume-Uni et au citoyen du Brésil », a déclaré Bolsonaro.

VIDÉOS : actualité politique

Godard Fabien

"Praticien de Twitter. Nerd de l'alcool. Passionné de musique. Expert en voyages. Troublemaker. Créateur certifié."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.