Football féminin : la « révolution » arrive en Grèce…

La structure du football féminin en Grèce

L’histoire éphémère du football féminin dans notre pays commence en 1986 au niveau d’un championnat organisé. Pendant les trois premières années (jusqu’en 1989), le championnat était officieux et organisé par les clubs eux-mêmes. En 1989/90, l’OEB a créé la Commission du football féminin, qui a repris le football féminin sous son toit et a repris le championnat. En 1992, la 2e division nationale a été créée, alors qu’il existe maintenant également une 3e division nationale.

Jusqu’en 2003, le championnat (de la First National) était unique. De 2004 à 2011, il a démarré en deux phases. Dans la première phase, les groupes ont été divisés en deux groupes selon des critères géographiques (groupe Nord et groupe Sud). Les meilleures équipes de chaque groupe (nombre variable selon la saison) se sont qualifiées pour la phase finale, qui comportait des matchs à double élimination ou un groupe à deux tours.

Lors de la saison 2010-2011, la ligue a été réunie, avec la participation de 13 équipes, qui ont été réduites à dix la saison suivante et sont restées jusqu’à la saison 2016-17. Douze équipes participeront à partir de la saison 2017-18. Le championnat est resté unifié jusqu’à la saison 2019-2020 où il a de nouveau été divisé en deux groupes et deux phases de conduite !

Actuellement, dans notre pays, il y a:

Championnat féminin de première division qui comporte 2 groupes de 9 équipes et se déroule en deux phases (A’ et B’)

Le championnat féminin de division B qui comporte 4 groupes de 9 – Les 4 premières équipes de chaque groupe sont promues et les 2 dernières équipes de chaque groupe sont reléguées (8 au total).

Championnat féminin de division C qui se compose de 8 groupes (avec critères géographiques) de 5 groupes – Les premiers groupes de chaque groupe seront promus

Les équipes suivantes participent à la première division : Dans le groupe nord PAOK, Aris, Theoni Trikala 2011 AO, Larissa, Akadimia Elpides Karditsas 94, Kastoria, Doxa Drama 2016, Ioannina, Agrotikos Asteras Evosmou. Et dans le groupe sud se trouvent Ergotelis, Avantes Chalkida, OFI, Olympiada Ymittou, Asteras Rethymno, Odysseas Glyfada, AEK Messolonghi, Agia Paraskevi, Feidon Argous.

Participez à la 2ème catégorie : Panserraiki, Rodopi 87΄, Kilkisiakos, Ethnikos Kalamata, Aetoi, Thessalonikis 2015, Nefeles APS, Volos 2004, Iason Iliou, Pampaianikos, Athinaiki AE, Agiou Dimitriou, Nees Atromitou 2018, Atromi Drapetsonia AO, tel Amazones Korpetsonias AO, SGAO Aris Korinthou AO, , Trianton Ialyssou AS, Stavros Kalythion, Doxa Pigadakion AO, Magreniakos ASVA, Leonas AO, Leonas AO APS, Vasilissa Notou POI, Pontion Drapetsonas AS, Trachones Alimou AO, Kooakos Filinos Sparta, Avarsteras Athene, Avarsteras Athenes .

Les groupes suivants participent à la catégorie C, divisée en sept groupes : Mendekas Kalamarias, Soufli 2018, Pontiakos Alex., Kavala ’86, Anagennisi Alex., Ethnikos Alex., Veria Ladies, Amazones de Thesprotia, Apeirotan Anatolis, Corfou, Keravnos Thesprotias, Koilon Kozani, NPS Tvores, LPS Toriles, Lamia, Fthias Koukou , AEK, Agios Thomas, AE Lemnos, Femmes de Peristeri, Akratitos, Panathinaikos, PAS Lesvos, AO Melission, Paianiakos, Aeolikos, Triomphe de Chaidari, Asteras Chalkidas, F. Ainos, Neoi Ergoteli, Zoi Vary, OF AO Ethvinikos Chania.

Julienne Rose

"Défenseur indépendant d'Internet. Passionné de café extrême. Passionné de culture pop. Gourou de la cuisine générale."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.