Hamilton choisit Alonso comme rival le plus coriace de sa carrière en F1 | formule 1

Le GP de France sera spécial pour Lewis Hamilton, qui disputera ce week-end la 300e course de sa carrière en F1. Et en repensant à son passage dans la catégorie, le septuple champion Mercedes a choisi le double champion Fernando Alonso, son collègue lors de ses débuts chez McLaren en 2007, comme le rival le plus coriace qu’il ait jamais affronté.

  • L’ancien patron de la FIA révèle qu’il voit la F1 courir avec Schumacher

– C’est difficile de dire qui était ton rival le plus fort parce que chaque fois que tu affrontes quelqu’un, tu es à un moment différent de ta vie. Mais je dirais que, en rythme pur, c’est Fernando (Alonso). Nous avons eu de bons combats. Je souhaite que nous en ayons plus, alors j’espère qu’il continuera à courir et que nous en aurons plus à l’avenir. »

Lewis Hamilton et Fernando Alonso lors du GP d’Autriche F1 2022 — Photo : Guenther Iby/SEPA.Media/Getty Images

Alonso était le premier des six coéquipiers que Hamilton ait jamais eu (Heikki Kovalainen, Jenson Button, Nico Rosberg, Valtteri Bottas et maintenant George Russell).

Le duo a couru pour la même équipe pendant une seule saison; l’actuel double champion d’Espagne et nouveau venu dans l’équipe britannique, a été défié par le prodige britannique, qui n’avait que 22 ans en F1.

  • GP de France : 40 informations à connaître sur la course
  • Hamilton manquera les essais libres du GP de France

Hamilton et Alonso sur le podium à Indianapolis en 2007 — Photo : Getty Images

Mais le choc des générations s’est renforcé et les frictions entre les deux ont commencé à croître. Les polémiques n’ont pas manqué sur et en dehors de la piste, comme lors du GP de Hongrie ; au classement, l’Espagnol a délibérément stoppé son collègue et a été sanctionné.

  • Labyrinthite ? Les fameuses rayures des zones d’évasion au Paul Ricard

Rafael Lopes et Luciano Burti analysent les attentes du GP de France de Formule 1

En fin de compte, la paire terminerait 2007 avec 109 points et quatre victoires pour chaque équipe. Cependant, le titre est allé à Kimi Raikkonen de Ferrari.

– Je me souviens de la tâche d’être aux côtés de Fernando à l’âge de 22 ans. J’étais si jeune et bien sûr j’étais bon en termes de compétences, mais c’est toujours beaucoup de pression de rencontrer un grand pilote comme Fernando.

Lewis Hamilton répond aux questions lors de la conférence de presse du GP de France de F1 2022 — Photo : Bryn Lennon – Formule 1/Formule 1 via Getty Images

Avec 345 GP à son actif, Alonso est le pilote le plus expérimenté de F1 en activité. Et en plus de féliciter son rival pour le jalon, l’Espagnol n’a épargné aucun éloge :

– Je ne pense pas qu’il ait beaucoup changé, pour être honnête. Il avait déjà du talent en 2007 et aujourd’hui il a toujours du talent, mais maintenant avec de l’expérience. C’est un grand pilote, une légende de notre sport, donc ça a toujours été un plaisir de partager tout ce temps avec lui. À l’époque, personne n’aurait probablement pensé que quelqu’un pouvait gagner sept titres comme Michael (Schumacher). Le voyage a été incroyable. L’équipe que tout le monde a construite au cours de ces années chez Mercedes a été excellente. Félicitations pour le GP300.

  • Voir le classement F1 mis à jour

Lewis Hamilton et Fernando Alonso célèbrent le podium du GP du Qatar F1 2021 – Photo : Hamad I Mohammed – Pool/Getty Images

Après 2007, Alonso est retourné chez Renault (aujourd’hui Alpine), puis chez Ferrari et McLaren. Il a quitté la F1 en 2018 et a participé à des courses telles que l’Indianapolis 500, le Rallye Dakar, les 24 Heures de Daytona et Le Mans – remportant les deux ; l’Espagnol est revenu en F1 en 2021 avec l’équipe de France.

Hamilton avait une relation plus stable avec Kovalainen et Bottas. Après Alonso, cependant, il a gagné et a été battu par Button et Rosberg. Aujourd’hui, le septuple champion fait équipe avec le jeune Russell, qui a fait ses débuts en F1 en 2019 et fera sa première année chez Mercedes en 2022.

Infos et horaires – GP de France F1 — Photo : Infoesporte

Julienne Rose

"Défenseur indépendant d'Internet. Passionné de café extrême. Passionné de culture pop. Gourou de la cuisine générale."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.