Hollande témoigne au procès pour les attentats de 2015

En France, le procès pour les attentats terroristes meurtriers de Paris le 13 novembre 2015. L’ancien président François Hollande témoignera devant le tribunal ce mercredi. Il est cité comme témoin par l’association de victimes Life for Paris, parti politique dans la foulée. Il est rappelé que M. Hollande regardait le match amical entre la France et l’Allemagne lorsque la première explosion s’est produite.

« C’est une horreur »

Le soir du 13 novembre 2015François Hollande regardait le match amical France-Allemagne au Stade de France, lorsque le premier kamikaze s’est fait exploser devant le stade, obligeant le chef de l’Etat à quitter précipitamment les lieux. Avant même l’attaque de la salle de concert du Bataclan, où les djihadistes ont perpétré un massacre et pris des spectateurs en otage, François Hollande s’est adressé aux Français à la télévision et a décrit la situation : « C’est l’horreur ». Dans la nuit, il a déclaré le pays en état d’urgence.

La procédure civile s’apprête à poser ses questions à l’ancien chef de l’Etat. Comme le ministère public et la défense, ils peuvent s’adresser à l’ancien président après sa déclaration spontanée. Lors de leur soumission, de nombreux partis politiques ont exprimé le besoin de réponses des autorités, notamment en ce qui concerne la incapacité à prévenir une attaque à grande échelle en France, quand la menace était la plus grande.

« C’est le droit des familles des victimes de demander des éclaircissements »

« Je suis conscient de ces polémiques, elles font aussi partie du jeu démocratique et c’est tout à fait le droit des familles des victimes de demander des explications », a déclaré François Hollande à l’AFP avant le début du procès. L’un des défis est de « donner des réponses ». « Cette nuit-là, je pense que les décisions qui ont été prises étaient les bonnes », a ajouté l’ancien chef de l’Etat. réfuter chaque « échec » du côté français.

Les avocats de plusieurs prévenus ont exprimé leurs doutes et dénoncé la venue de certains témoins, dont François Hollande, mais aussi de chercheurs et d’experts comme Jill Keppel. Certains dénoncent un « spectacle » et soulignent le grand nombre de journalistes présents ce mercredi. D’autres soulignent que de tels témoignages ne visent pas à révéler la vérité.

naftemporiki.gr avec les informations du Figaro

Godard Fabien

"Twitter Practitioner. Alcohol Nerd. Music Enthusiast. Travel Expert. Troublemaker. Certified Creator."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.