La guerre en Ukraine fait manquer à la Russie les événements de Formule 1, le football, le volley-ball et les sports olympiques

UNE FIFA c’est à UEFA a annoncé l’exclusion de . lundi après-midi équipe russe et équipes du pays des compétitions organisées par les entités. La mesure intervient en réponse à la guerre en Ukraine et répond aux demandes des grandes fédérations européennes. Ainsi, l’équipe russe ne continuera pas à disputer le séries éliminatoires et est sur Coupe du monde du Qatar

« Suite aux décisions initiales du Conseil de la FIFA et du Comité exécutif de l’UEFA, dont les décisions prévoyaient l’adoption de mesures supplémentaires, la FIFA et l’UEFA ont conjointement décidé aujourd’hui que toutes les équipes russes, qu’il s’agisse d’équipes représentatives nationales ou de clubs, seront interdites de participer à la FIFA. et les compétitions de l’UEFA jusqu’à nouvel ordre. »

« Le football est ici pleinement uni et en pleine solidarité avec toutes les personnes touchées en Ukraine. Les deux présidents (Gianni Infantinode la FIFA, et Alexandre CéferinUEFA) espèrent que la situation en Ukraine s’améliorera de manière significative et rapide afin que le football puisse à nouveau être un vecteur d’unité et de paix entre les peuples », poursuit la note.

Ces derniers jours, depuis que le conflit a éclaté en Europe de l’Est, les équipes de Pologne, de Suède et de République tchèque – qui rivaliseraient avec la Russie pour une place dans la prochaine Coupe du monde – ont exprimé le souhait de ne pas jouer avec les Russes lors de la reprise mars prochain.

La FIFA avait décidé dimanche que la Russie ne serait pas autorisée à jouer sur son territoire lors des matches qu’elle accueillait. De plus, l’usage du drapeau et la diffusion de l’hymne national seraient interdits. La décision, jugée clémente, a suscité de vives critiques de la part des fédérations européennes affiliées à l’entité.

Ce lundi, le président de l’Association polonaise de football, Cézary Kuleszaa annoncé sur ses réseaux sociaux que la suggestion de la Pologne – d’exclure la Russie du conflit pour une place en Coupe du monde – avait reçu le soutien d’autres pays, comme Angleterre, Albanie, Danemark, Irlande, Norvège, Ecosse, Suisse et Pays de Galles

« Lutter pour la droite a été efficace ! Nous avons montré cette solidarité. Nous avons juste agi correctement. Maintenant, il s’agit d’aider l’Ukraine, ce que nous ferons en tant que Fédération polonaise de football », a écrit Cezary Kulesza après la nouvelle détermination de la FIFA.

LIGUE EUROPÉENNE ET EURO FÉMININ

La décision conjointe affecte également directement le litige de la Ligue Europa† O Spartak Moscouqui affronterait l’Allemand RB Leipzig, en huitièmes de finale, est hors compétition. Dans d’autres tournois de l’UEFA – Ligue des champions e Ligue de conférence – il n’y a plus de clubs russes dans la mêlée. LA Équipe féminine de Russie sera également touchée par la disposition, car elle participerait à la Championnat d’Europe en Angleterre en juillet.

LA RUSSIE RÉPOND

L’Association russe de football a déclaré qu’elle était fortement en désaccord avec les décisions de la FIFA et de l’UEFA et qu’elle contesterait les mesures en vertu du droit international du sport.

« Nous pensons que cette décision viole les normes et les principes de la compétition internationale, ainsi que l’esprit sportif. Elle est clairement de nature discriminatoire et nuit à un grand nombre d’athlètes, d’entraîneurs, de clubs et de personnel national et, plus important encore, à des millions des supporters russes. » et les étrangers, dont les intérêts sont principalement de protéger les organisations sportives internationales », a déclaré l’organisation russe dans un communiqué officiel.

Julienne Rose

"Défenseur indépendant d'Internet. Passionné de café extrême. Passionné de culture pop. Gourou de la cuisine générale."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.