Lendrian (ministre français des Affaires étrangères) pour l’Ukrainien : le pire est peut-être devant nous

mises à jour en direct : Précédemment mis à jour

« Le pire est encore à venir », a déclaré le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, faisant référence aux développements en Ukraine.

J’ai peur d’une logique de siège à laquelle les Russes sont habitués, a prévenu le ministre français des Affaires étrangères, rappelant ce qui s’est passé par le passé en Syrie et en Tchétchénie. La guerre a également tué des centaines de personnes du côté russe, a déclaré Lendrian, ajoutant que ce que Poutine souhaite avant tout, c’est que les pays n’aient pas de pays démocratiquement limitrophes, car cela pourrait avoir des répercussions en Russie.

Enfin, le ministre français a déclaré qu’un cessez-le-feu était nécessaire pour permettre à l’Ukraine de poursuivre les négociations avec la Russie. « On ne négocie pas avec le pistolet dans la tempe », a souligné le ministre français.

Mais la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, a déclaré aujourd’hui que l’UE prendrait de nouvelles mesures contre la Russie si la situation sur le terrain en Ukraine s’aggravait.

Le syndicat se prépare également à une riposte de la Russie en diversifiant ses sources d’énergie, a-t-il ajouté.

Avec des informations de ΑΠΕ-ΜΠΕ

Godard Fabien

"Praticien de Twitter. Nerd de l'alcool. Passionné de musique. Expert en voyages. Troublemaker. Créateur certifié."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.