Les pays s’unissent pour sauver les océans de la pêche illégale et de la pollution plastique

Préserver, sauver les océans de la pollution plastique et de la surpêche sont les raisons qui ont amené plus de 100 représentants de pays en France en février. Ils se sont réunis pour négocier un traité visant à réglementer plus durablement la haute mer.

Le One Ocean Summit, nom donné à l’événement, doit maintenant être signé et devenir loi en mars, lorsque des représentants de la commission des Nations Unies (ONU) se réuniront pour entendre et signer la proposition.

L’accord international vise à mettre en œuvre les lois de la haute mer, qui doivent s’appliquer en dehors de la juridiction territoriale de chaque pays.

En d’autres termes, la pollution et la pêche, lorsqu’elles se déroulent en haute mer, qui n’appartient pas territorialement à une nation, seront considérées comme un crime, sur la base des nouvelles règles mises en place par l’accord entre les nations.

Aide financière

Un fonds de 4 milliards d’euros a été mis en place pour aider les pays à réduire la part de la pollution plastique qui se retrouve dans les océans.

Le soutien financier a été rendu possible grâce à l’union de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement avec la Banque européenne d’investissement et d’autres banques de développement d’État.

premiers gestes

Et les premières actions ont déjà été présentées. Cape Town établit des normes de sécurité pour les navires de transport. Les pays de l’Union européenne ont déjà annoncé qu’ils enverraient des marines nationales pour renforcer la surveillance des navires de pêche illégaux.

La Colombie et la France ont également annoncé conjointement un programme de financement du carbone bleu pour aider à améliorer la récupération des mangroves côtières et d’autres écosystèmes clés.

Au nom du secteur privé, 22 nations maritimes se sont engagées à réduire le bruit sous-marin, la pollution au soufre et les émissions de gaz à effet de serre au-dessus du pont, tandis que 18 ports se sont également engagés à réduire les émissions.

C’est comme ça que tu le fais!

Le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi et le président français Emmanuel Macron au sommet One Ocean — Photo : Présidence égyptienne

avec des informations de NGN

Louvel Lucas

"Praticien de la bière primé. Étudiant sympathique. Communicateur passionné. Fanatique de l'alcool."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.