« Blocus aérien » en Russie – Des dizaines de pays interdisent l’accès aux avions russes

Les pays occidentaux ferment leur espace aérien aux avions russes les uns après les autres après l’invasion russe de l’Ukraine.

La carte, publiée plus tôt dans la journée par l’agence de presse britannique BBC, montrait 12 pays qui avaient pris une telle décision.

En quelques heures, cependant, leur nombre avait considérablement augmenté.

Aujourd’hui, dimanche après-midi, près de 25 pays au total ont annoncé qu’ils fermaient leur espace aérien à tous les avions russes, qu’ils soient publics, commerciaux (compagnie aérienne) ou privés.

Quels pays ont pris la décision ?

Plus précisément, les pays qui avaient franchi cette étape au moment de la rédaction de ces règles étaient : l’Autriche, la Belgique, la Bulgarie, la République tchèque, l’Espagne, le Danemark, l’Estonie, la Finlande, la France, l’Allemagne, l’Islande, l’Irlande, l’Italie, la Lettonie, la Lituanie, Malte, Pays-Bas, Norvège, Pologne, Roumanie, Slovénie, Suède, Royaume-Uni, Espagne, Canada.

Dans un tel contexte, les compagnies aériennes russes (S7, Aeroflot, etc.) annulent désormais des vols et des liaisons jusqu’à nouvel ordre.

Il est à noter que l’Espagne a été la dernière à fermer son espace aérien aux vols russes.

Dans un tweet dimanche après-midi, le ministère espagnol des Transports a déclaré : « L’Espagne fermera son espace aérien aux vols russes. Selon les directives de coopération convenues par l’UE, cette mesure affectera les vols des compagnies aériennes russes utilisant l’espace aérien espagnol ».

Avec des informations de la BBC, Reuters. Gardien

Philbert Favager

"Analyste. Pionnier du Web. Accro à la bière. Adepte des réseaux sociaux. Communicateur. Passionné de voyages au charme subtil."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.